jeudi 10 juillet 2014

Venise, Burano Murano en 4 jours

A la découverte de la cité des Doges 
et des îles de Burano et Murano.


du 29 avril au 2 mai 2014

Venise , cité des Doges ou Sérénissime, que de noms élogieux ! Capitale de la Vénétie chargée d'histoire, et inscrite au patrimoine de l'Unesco, c'est une ville qui fait rêver : son carnaval, ses gondoles, ses ponts, ses canaux.... 

Alors rêvons ensemble !


Le voyage débute à Lyon, 2 heures de vol direction Venise en Italie. L'arrivée au dessus de la lagune donne déjà envie. Il faisait beau et l'on pouvait déjà apercevoir la ville et les îles alentour mais aussi et  malheureusement ses paquebots de croisière dans le port de la Sérénissime...

L'avion se pose à 16h00 à l'aéroport de Marco Paulo, il me faut rejoindre maintenant Venise. Plusieurs options soit prendre le bus ou le bateau, j'ai pris le bateau. On m'indique que l'embarcadère est à 5/10 minutes à pied depuis l'aéroport et qu'il faut prendre la compagnie Alilaguna . Plusieurs lignes partent en fonction de la destination , Venise, Murano, Burano, le Lido ...
Il faut compter 27 euros pour l'aller /retour (valable plusieurs jours donc c'est bien vu que le retour se fait dans 4 jours en ce qui me concerne).Il y a des navettes toutes les 20 minutes. 

Le trajet jusqu'à Venise a duré 1 h , le soleil et la chaleur était au rendez vous, un régal. 


La navette jusqu'à Venise


La découverte de la lagune, on aperçoit pendant le trajet Murano, l'Ile San Michele, le Lido... on en prend plein les yeux!



Premier débarcadère pour Venise , j'en ai encore pas mal avant Arsenal...Celui-ci permettait de rejoindre Burano et Murano.



Mon arrêt s'effectue à Arsenal il est 17h30 , il n'y a pas grand monde. L'esplanade est très belle, on aperçoit les premiers ponts et la propreté des lieux me surprend agréablement. On a tellement d'a priori sur les villes italiennes...Venise est une ville vraiment propre et sûre il y a des cameras partout. 


Une petite rue proche de Arsenal, enfin les canaux tant attendus!



Direction maintenant l'appartement , qui ne se situe au final pas sur Arsenal mais proche du Rialto. Bref une erreur d'aiguillage sur l'adresse de l'appartement , vive l'Italie. Surtout que Arsenal et Rialto ce n'est pas à côté. Heureusement la dame sympathique me dit qu'elle m'attend. Ouf je me voyais déjà dormir je ne sais où, à cause d'un problème de timing et d'adresse.  
Je finis par trouver la bonne ligne du bateau bus qui mène à Rialto, 45 min de trajet m'attendent. 
Je m'engouffre donc dans la ligne 1, les guichets sont fermés impossible d'acheter des tickets, allons y c'est gratuit...enfin pas vraiment mais bon c'est tellement bondé que je me dis que j'arriverai bien à passer au travers des mailles du filet, en cas de contrôle l'amende est de 52 euros...
J'arrive à l'appartement finalement à 19h, épuisée et un peu déboussolée à force de tous ces petits désagréments mais l'appartement est bien situé 5 minutes à pied du pont Rialto et tout le confort!
Finalement après un peu de stress tout s'arrange. J'avais déjà eu les mêmes petits tracas à Rome en 2006, je dois avoir la poisse avec l'Italie! Les adresses sur internet ne sont pas toujours les mêmes que dans la réalité. 

Après une bonne nuit de sommeil, je pars à la découverte de la Sérénissime. Manque de bol la pluie s'est invitée, heureusement pas trop forte...pour l'instant! 

Mes premières gondoles, juste derrière la place St Marc. On voit qu'il pleut les gondoles restent à l'arrêt en attendant les touristes. 
Le prix de la ballade est légèrement exagérée cela dit. 90 euros les 45 minutes par personne...ça calme ! 


Je repars à la découverte de cette magnifique ville aux travers de petites rues et de ses arches au dessus desquelles des têtes sculptées apparaissent. 
Mieux vaut en tout cas être en baskets car on marche à Venise ...




La place St Marc sous la pluie , au moins il y a pas foule....

Vous y verrez si vous faite le tour , l'un des plus anciens café de la place, le café Florian fondé en 1720.




Vue sur la Basilique St Marc et le Campanile depuis la place. 
Symbole de l'influence Byzantine, la basilique aux 5 Dômes fut érigée au XIème siècle pour abriter les fameuses reliques de St Marc ramenées d'Egypte en 828. L'intérieur de la Basilique est composée de magnifiques mosaïques (4000 m² en tout). Dommage que la Basilique soit en réfection...




 L'intérieur de la basilique !



Du toit de la basilique il y a une belle vue sur la place St Marc. 


Et les fameux chevaux....


Des toits de la Basilique on aperçoit le grand canal et ses gondoles. La pluie fine n'a toujours pas cessé.




Après la place St Marc, partons découvrir le palais des Doges ou Palais Ducal, magnifique lieu à ne pas manquer si on visite Venise. On y découvre le palais, une salle d'armes anciennes et la prison des puits située à côté du palais. Pour visiter la prison il faut passer par le pont des Soupirs. Elle se distingue de la prison du plomb située sous les toits. C'est dans cette dernière que fût détenu un certain Casanova!




Intérieur du palais des Doges


Vue sur la Basilique depuis le palais des Doges




Une ancienne gondole




Le pont des Soupirs, la prison des puits sur la droite et le palais des Doges à gauche


En face du Palais des Doges, un alignement de gondoles, symbole de Venise!






Après la basilique et le palais des Doges, montons dans le Campanile à 60m de hauteur! Il y a un ascenseur pour monter et observer la lagune et les toits de la cité des Doges.






Et ce jour là, une belle surprise m'attend, le Belem entre dans Venise , magnifique voilier de 3 mâts. J'ai beaucoup de chance car il repart le lendemain. 



La gondole ne paraît pas à côté de ce grand voilier!

Après toutes ces émotions, je repars à la découverte de Venise, ses ponts, ses canaux, ses ruelles...




Son drapeau...


Ses fenêtres...


ses décors



Ses rues étroites...


Ci dessous: quartier proche de Arsenal avec en fond l'église St Giorgio dei Greci



Certains hôtels ne sont accessibles qu'en bateau comme celui-ci, à chaque passage de vaporetto ou bateaux- taxi, les vagues s'engouffrent dans l'entrée de l'hôtel. 


Après déambulation dans ce quartier, je reprends la direction de la place St Marc pour découvrir l'autre côté du grand canal. 

Avec en premier lieu, l'église de Santa Maria Della Salute.






Plus loin en remontant à pied le pont de l’académie qui va me permettre de traverser le Grand Canal. 




 Traversons le pont et allons déambuler dans les quartiers de Dorsoduro, Santa Croce et San Polo.

Des cadenas qui rappellent le ponts des Arts à Paris...





Au bas du pont de l'académie, un artiste s'adonne au fusain ...avec une telle rapidité que j'en reste sans voix.

La pluie a cessé, ouf! Pour déambuler dans les rues c'est plus agréable, 2 heures de marche à me consacrer à ces quartiers, à ces vitrines...







 Et les cheminées toutes plus originales les unes que les autres!


Mon parcours s'achève au pied du pont Rialto, il commence à se faire tard et mes pieds me font souffrir , j'ai dû en effet faire quelques kilomètres aujourd'hui...
Je repense à une phrase de Bruno Morandi, quand nous étions en Mongolie, un photographe se doit d'être un bon marcheur, je pense que j'ai bien rempli mon contrat pour ce jour!





Vue du pont Rialto

Maintenant attendons que la nuit tombe, pour voir s'illuminer la Sérénissime notamment le quartier autour du Pont Rialto, où se presse une foule incroyable. 
Armée de mon pied photo, je vais essayer de me faire une petite place 
parmi tous les touristes !













Il est près de 23heures, il est temps de rentrer car demain une longue journée m'attend. Cette fois je pars à la découverte des Iles de Murano et Burano! 



Ce matin le soleil est de retour. Il est 8h30 quand je prend la ligne 1 direction St Marco pour ensuite prendre le 4.1. 2 heures de transport m'attendent pour rejoindre Murano. Cette fois j'ai acheté mon billet de transport...20 euros pour 24 h pas donné mais bon.

Le trajet sur le Grand Canal dure 30 minutes, c'est l'occasion de faire de belles photos , il est encore tôt , c'est le 1er mai donc peu de monde dans les rues et sur le canal ce qui donne une autre atmosphère à la ville, une impression de calme règne...













A présent prenons le 4.1 direction Murano (arrêt Museo) il est 9h15 , j'ai 1h15 de bateau jusqu'à Murano. 

Mais après quelques minutes me voilà au côté du  Belem, celui-ci quitte Venise, on se sent tout petit face à cet immense voilier. 




J'arrive à Murano à 10h30, c'est désert...L'île est connue pour le verre, les fameuses verreries de Murano. Je ne suis pas restée longtemps 30 minutes en tout et cela fût suffisant. 
Je n'ai pas accroché avec cette île qui à mon sens n'a pas vraiment de charme. 





Je reprends donc le bateau (ligne 12) , pour aller à Burano, la ville colorée! 1h de trajet encore avant d'atteindre cette île que l'on dit magnifique.
Et c'est peu dire, déjà à l'arrivée vous en prenez plein les yeux toutes ces couleurs vives et pétantes! Un vrai régal! J'ai adorée cette île qui vaut vraiment le détour, entre Murano et Burano y a pas photo la seconde est sublime.


























Après 4 heures de balade à travers l'île , je repars pour Venise, 2 heures de trajet pour rentrer et debout! En effet le bateau est archi bondé et il règne une chaleur...Mieux vaut ne pas y aller en juillet /août, je n'imagine même pas ce que ça doit être.

J'arrive au Rialto à 18h30, contente de ma journée, Burano m'a enchantée!

Après dîner je repars de nouveau pour mes photos de nuit, les jambes fatiguent un peu et mes tendinites reviennent , ilfaut dire que je fais plusieurs kilomètres à pied par jour.




Des vitrines








Il se fait tard je rentre donc à l'appartement mais il suffit encore de lever les yeux pour voir ce ballet de fenêtres...Certaines anciennes d'autres plus modernes mais toutes ont un charme.





Ma dernière journée à Venise se fait sous la pluie mais cette fois ce n'est plus de la pluie fine mais la grosse pluie qui va d'ailleurs me pousser à écourter mes déambulations mais j'ai quand même eu le temps de me balader un peu.











Ma visite de la Sérénissime s'achève sur cette dernière image. 

La pluie qui avait cessé a repris et à présent c'est même le gros orage! 
Sur le trajet de retour à l'aéroport impossible d'apercevoir la lagune on ne voit que les éclairs. Bien à l'abri dans le bateau cela donne une impression de tempête qui s’abat sur la lagune d'autant que notre chauffeur pousse la vitesse du vaporetto, de grosses vagues tapent contre le pare-brise. C'est impressionnant! 
Ce moment me rappelle les spead boat en Thaïlande... on avait l'impression de sauter sur la mer tellement ils vont vite. Là c'était pareil mais en plein orage!

On voit que  Venise à l'habitude de la pluie car de l'embarcadère à l'aéroport on peut marcher à l'abri de la pluie. C'est carrément des trombes d'eau qui tombent à présent. 

Le vol sera finalement retardé de plus de 2 heures. C'est en pleine nuit que je décolle occasion de survoler Venise de nuit...

Ce petit séjour fût court mais Venise mérite bien d'être visitée ainsi que Burano. Ces images rappelleront des souvenirs à certains, pour d'autres ce sera peut être votre prochaine destination!!

  









Aucun commentaire:

Publier un commentaire